Le nouveau comité en place depuis la fin de l’année 2019 n’est pas venu les mains vides : au programme, de nombreuses initiatives et idées nouvelles pour le Club, regroupées sous le bandeau du plan Swimming Forward.

« Si j’ai nommé ce plan Swimming Forward, c’est parce qu’il est temps d’aller de l’avant. » C’est par ces mots que Mattia Cuccu, responsable communication du CNS fraîchement nommé, a introduit ce plan stratégique à l’automne 2019. Derrière la volonté d’apporter un nouveau souffle à l’image et à l’organisation du club se dissimule un besoin certain de renouveau. Mais en quoi consiste Swimming Forward exactement ?

Swimming Forward, c’est avant tout un plan basé sur un objectif commun à tous les organes du CN Sierre, celui de trouver des idées et solutions qui permettront de mener le Club vers l’avenir de façon durable, simple et efficace.

Quatre piliers pour une synergie totale

Le plan regroupe donc ces idées en quatre axes principaux. Le premier axe concerne essentiellement la communication. « La communication est à la base de tout. Elle est essentielle entre les membres du comité, les nageurs et leurs entraîneurs, mais aussi du Club vers l’extérieur dans le but de promouvoir notre beau sport ».

La nouvelle stratégie de communication passera donc d’une part sur le web, avec des pages Facebook et Instagram riches en contenu. L’idée sera ici de mettre en avant des « moments » vécus par les nageurs et nageuses du Club, mais aussi informations diverses et, surtout, les résultats. « Le but ici est de créer une communauté autour des intérêts du CNS, une communauté essentiellement composée des membres eux-mêmes ainsi que de leurs proches ». Cette stratégie trouve enfin son sens dans un tout nouveau site web, un site réorganisé avec, à la clé, de nouveaux contenus et un tout nouveau design. Le site web est une vitrine pour les partenaires du club, ainsi qu’une mine d’informations pour les nageurs et leurs parents.

La dernière pierre à cette communication se fait physiquement, via notamment une ligne graphique appliquée à tous les documents distribués en interne et en externe, ainsi que la mise à jour régulière de la vitrine du Club à la piscine de Guillamo, notamment après chaque meeting.

D’autres changements plus internes

Les trois autres axes se concentrent sur des aspects organisationnels plus internes et inhérents au fonctionnement du Club même. Ainsi, un nouvel organigramme a été dessiné avec, à son sommet, un comité recomposé et remanié. Les postes sont désormais clairement définis à travers dix cahiers des charges spécifiques, à se répartir entre six et dix membres selon les effectifs. Ce projet, mené par Julie Stanojlovic et Mattia Cuccu, permet de définir précisément les objectifs du comité, permettant par la même occasion à davantage de monde de s’investir. Les premiers effets sont immédiats puisque, dès cette saison, le nombre de membres au comité est passé de trois à huit. C’est finalement dans la révision en profondeur des statuts que le CNS consolide, simplifie et clarifie ses bases légales. « On ne fonctionnait pas de la même façon il y a quarante ans et aujourd’hui » poursuit Mattia.

Le troisième axe concerne la gestion des moniteurs et des cours de natation. dans cette optique, le site web du CN Sierre mettra en avant les formations possibles, telles que les J+S et les cours de sauvetage, ainsi que diverses formations internes. Aussi, pour la première fois, des objectifs clairs ont été définis pour chaque groupe de la section Natation, comme c’était déjà le cas pour l’Ecole de nage.

Le dernier axe se penche finalement sur l’aspect financier et aboutira à court terme à la rédaction de nouveaux règlements pour les cotisations et les défraiements. Aussi, les tâches de caissier et de comptable ont été séparées avec, à la clé, un retour du premier poste au sein du comité.

Une réalisation laborieuse mais prometteuse

Le plan a été présenté en octobre 2019. C’est le responsable communication du club qui en assumera la responsabilité. « J’espère qu’on arrivera à le mener à bout pour la fin de saison 2019/2020. D’une fois que tous les outils seront en place, tout sera plus simple ». Les premiers signes sont encourageants, comme en témoigne le comité passablement élargi, mais aussi l’intérêt des nageurs et nageuses du club pour le contenu sur les réseaux sociaux et, finalement, l’image qu’ils renvoient. Parce qu’il est là tout l’intérêt du plan : communiquer davantage tout en sachant que les changements internes portent leurs fruits et que tout le monde tire à la même corde. C’est ainsi et seulement de cette façon que le CNS nagera vers l’avenir.

Catégories : Comité