Quel week-end à Sursee ! Pour sa deuxième participation consécutive aux Opens d’été, le CNS rentre avec d’excellents résultats dans la poche, dont certains réécrivent un chapitre de l’histoire du CNS.

Les difficultés de la saison 20/21 en grand bassin ne sont plus qu’un ancien souvenir. Certes, la marge de progression du CNS en la matière est encore grande, mais déjà aux Championnats Romands à Genève le mois dernier, notre Club avait donné le ton en montrant des signes encourageants de progression par rapport à la saison dernière.

Les Championnats Suisses d’été 2022, organisés par le Swim Team Lucerne, ont pris place dans le bassin olympique récemment inauguré du Campus Sursee, à Oberkirch. Dès jeudi, les nageuses qualifiées Célia Quinodoz (2019, 2021, 2022), Maéva Pobelle (2021, 2022) et Valentine Perruchoud (2022) se sont mesurées aux meilleures athlètes nationaux, dans le même bassin que Lisa Mamié ou encore Jérémy Desplanches.

En individuel, Maéva Pobelle s’est illustrée au dos, où elle améliore ses records personnels sur 50m et 200m, ainsi qu’en nage libre sur 50m ou elle se rapproche un peu plus de la barre des 30’’. Valentine Perruchoud, pour sa première participation, a brillé sur 100m dos, rendant près de trois secondes à sa précédente marque établie seulement un mois plus tôt ! Une performance record. Le libre lui réussit également sur 50m et 100m où elle décroche ses meilleurs records. Célia Quinodoz, pour sa part, reste dans ses temps malgré une longue interruption d’entraînements au début de l’été.

Mais là où le CNS a brillé davantage encore, c’est en équipe, lors des relais, où les qualifiées ont été rejointes par Celia Fuochi pour deux performances qui marqueront l’histoire du Club : la première, au relais 4x100m libre, où elles décrochent non seulement leur meilleure performance absolue, mais aussi le record du Club en 04:30.75, abaissant l’ancienne marque de près de 0,4’’ (04:31.14) établie par Sorenza Petter, Jeanne Hubert, Laura Delos et la même Célia Quinodoz lors des Championnats Romands d’été 2019 à Genève.

Le parfum de victoire, comme on le comprend aisément, n’est pas forcément ramené par l’or. C’est pourtant comme si nous l’avions obtenu, car lors de la toute dernière course de ces Championnats, ce qui a été également la dernière de la saison – mis à par pour Maéva Pobelle qui participera aux Suisses Espoirs de Tenero la semaine prochaine – et la dernière coachée par Mattia Cuccu, l’impensable s’est produit : malgré la fatigue, malgré le chronomètre qui disait que ça ne serait pas une mince affaire, les quatre relayeuses sont parties le couteau entre les dents au relais 4x 100m 4 nages pour arracher un nouveau record de Club en 04:57.96, rendant plus de cinq secondes au précédent temps établi en 05:03,73 au Meeting Lémanique 2011 à Montreux par Marie Constantin, Julie Stanojlovic, Julie Python et Angélique Bruttin ! Dans l’histoire centenaire du CN Sierre, aucune équipe de relayeuses ne l’avait jamais nagé aussi vite ! Ce faisant, Célia Quinodoz devient la recordman du CNS au 100m brasse lap en 01:21,27.

Sur ce cliché, pris seulement quelques minutes après cette performance d’anthologie, vous pourrez lire sur les visages la fatigue causée par quatre jours de championnat, mais aussi la fierté d’avoir arraché avec passion un nouveau record de Club qui tenait depuis plus de dix ans. On y lit aussi l’émotion, l’émotion de la dernière course du Championnat, de la dernière de la saison et de la dernière coachée par Mattia Cuccu, et c’est la meilleure façon de finir une saison qui a fait montre de promesses comme de prouesses. C’est pour vivre des moments comme ceux-là que nous vantons tellement notre sport, notre esprit d’équipe, et nous sommes confiants quant au fait que ce n’est que le début.

Un immense merci à toutes les personnes qui rendent cela possible !

Catégories : Natation