Malgré une saison tourmentée, le CN Sierre a hissé quatre nageurs et nageuses au Championnat Suisse Open cet été. Une première depuis 2016.

Les deux dernières qualifications se sont jouées en toute fin de saison pour Maéva Pobelle et Gabriel Meshesha qui ont, par conséquent, pu prendre part à leur tout premier championnat national. Une fierté, avant même de parler de résultats. De leur côté, Célia Quinodoz et Sorenza Petter, pas novices en la matière, ont remis le couvert après les championnats d’été 2019.

Malgré une fin de saison compliquée en grand bassin, aussi à cause des nombreuses compétitions qui se sont enchaînées dans le but de décrocher des temps qualificatifs, les temps réalisés par les quatre Elites se sont montrés en nette amélioration par rapport aux derniers meetings en bassin olympique, en particulier des derniers Championnats valaisans et romands. Sorenza a même réussi à améliorer son meilleur temps personnel sur le 50m papillon qu’elle nage désormais en moins de 37,8 secondes.

Mis à part pour Sorenza et Gabriel qui seront au départ du Championnat Suisse Espoir à Aarau à la fin du mois, Bâle 2021 marque la fin de la saison pour le groupe Elite. Une fin de saison sur une petite victoire donc, car même si aucune finale n’a été décrochée cette année, le simple fait de prendre part à cette prestigieuse compétition constitue une petite victoire. Emmener quatre nageurs à ce niveau, ça n’était plus arrivé depuis 2016, quand Sarah Vuillermoz avait décroché l’argent au 100m dos.

Catégories : Natation