Un an après avoir remporté le titre romand sur 200m dos, Maéva a représenté le CNS dans le bassin 25m de Sion aux Championnats Suisses. Les deux événements ne se produisaient plus depuis 2016.

Evoluer presque à domicile lors de Championnats suisses, voilà une situation qui ne se représentera pas de sitôt. Après l’exploit 2020, le CN Sion a eu le privilège de réorganiser les Championnats suisses en petit bassin. Et là où le CNS avait failli à sa qualifier il y a deux ans, puis l’année dernière, le sort a été conjuré cette année car Maéva Pobelle (15/ELI) a décroché son ticket sur 50m et 200m dos.

C’était le premier départ en championnat national petit bassin depuis Sarah Vuillermoz et Alfons Brigger dans le désormais lointain 2016. Un signe de progression de notre Club ? Sans doute. Car bien que les finales ne sont pas encore à notre portée, la qualification, elle, avait déjà un parfum de victoire.

Sans avoir réalisé une performance d’anthologie, Maéva a collé à ses temps. «Je suis très fière de pouvoir représenter
Sierre au niveau national, commentait Maéva au Journal de Sierre. Cette qualification est une récompense pour tout le travail que nous avons accompli, il a été payant.» A Sion, Maéva a évolué pratiquement à domicile. Avantage ou inconvénient? «C’est bien, car je connais déjà la piscine. Le lieu ne va pas me rajouter de la pression. L’enjeu… oui! Cette première participation à des championnats suisses petit bassin me donnera une bonne dose d’expérience et me servira pour la suite de ma carrière.»

Catégories : Natation

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.